Connexion

SIte de Jean Louis Couturier

Display this website in english

PORTRAIT

 

 



Issu d'une ancienne famille implantée au coeur des Alpes septentrionales, Jean-Louis Couturier naît à Annecy (Haute-Savoie), le 07 mars 1963.

Attiré très tôt par la musique, il débute l'apprentissage de la trompette à l'École Nationale de Musique de sa ville natale.


En 1981, il souscrit un engagement dans l'armée de l'air, pour servir au sein de la Musique de la 1ère région aérienne, stationnée à Dijon, et poursuit sa formation au Conservatoire National de Région de cette ville, auprès de Marcel Caens pour la trompette, et d'Yves Klein, professeur réputé de formation musicale


 

Il étudie également la trompette auprès de plusieurs pédagogues :

-         Michel Rigaud (ENM Chambéry) ;

-         Jean-Christophe Wiener (Paris) ;

-         Bo Nilsson (Malmö – Suède).

Passionné par la musique baroque et le jeu des instruments naturels, il suit à Bâle (CH), l’enseignement d’Edward H. Tarr, éminent spécialiste de la trompette naturelle. Il sera particulièrement  influencé par ce pédagogue hors pair, concertiste à la musicalité constante, et aux interprétations convaincantes. Historien et musicologue de renom,  Edward Tarr lui insuffle également le goût pour la recherche historique d’ouvrages d’enseignements oubliés et de répertoire disparu.

Soucieux d’enrichir ses connaissances, il étudie l’écriture musicale au CNR de Dijon avec Guy Leclerc, pour l'harmonie et Jean-Louis Gand pour le contrepoint. Il se perfectionne également  auprès du compositeur et chef d’orchestre, Désiré Dondeyne, pour l’écriture et l’orchestration.

Fort de son apprentissage musical, Jean-Louis Couturier est reçu brillamment en 1992, au concours de Sous-chef de musique militaire, présidé par Maître Serge Lancen. Il prend alors poste au Conservatoire militaire de musique de l’armée de terre de Versailles, en qualité d’intervenant pédagogique au profit des stagiaires français et étrangers.

Puis, dirige ensuite plusieurs formations musicales  :

-         1995/1998 : Musique de l’Ecole des Sous-Officiers de l’armée de l’air (Rochefort/Mer) ;

-         1998/2003 : Musique de la Région Aérienne Sud-Méditerranée (Aix-en-Provence) ;

-         2003/2005 : Orchestre de cuivres naturels de la Musique de l’Air de Paris.

En 2003, il est promu après concours, au grade de Major dans le corps des sous-chefs de musique militaire.

Ses qualités humaines et professionnelles lui valent d’être nommé conjointement conseiller musicien, attaché à la Direction des ressources humaines de l’armée de l’air.




Jean-Louis Couturier a bénéficié de l’enseignement de plusieurs  professeurs du CNSMD de Paris :


-         Bernard de Crépy (harmonie) ;

-         Jacques Castérède Grand Prix de Rome, (orchestration) ;

-         Michel Merlet Grand Prix de Rome (analyse) ;

-         Roger Boutry Grand Prix de Rome (direction d’orchestre) ;

-         Hato Bayerle (musique de chambre)


Il étudie également la direction d’orchestre avec M. Sébastien Billard, éminent chef adjoint des Orchestres de la Garde républicaine.

Le 1er avril de l'an 2000, il dirige à Aix-en-Provence, la création de l'oeuvre "Crocs-en-jambe" du compositeur Vinko Globokar.


Auteur d’une centaine de compositions et arrangements, Jean-Louis Couturier est diffusé par les principales sociétés françaises : Éditions musicales Alphonse Leduc, Éditions Gérard Billaudot, Éditions Henry Lemoine, Éditions Combre, Éditions Delatour, Éditions Robert Martin, I.M.D.Arpèges, Éditions Pierre Lafitan, Éditions Corélia, Flex Éditions, Alphonce Production, Sempre Più Editions,  ainsi que par les sociétés étrangères : Doblinger (Autriche), Cherry Classics Music (Canada), Resonata Music (Royaume-Uni), Spaeth-Schmidt (Allemagne) etc.


Ses compositions, transcriptions et orchestrations ont été interprétées par de prestigieuses formations musicales, tels l’Orchestre d’harmonie de la Garde républicaine et l’Orchestre d’Harmonie des Gardiens de la Paix de Paris.


Jean-Louis Couturier est également l’auteur d’un grand nombre de restitutions de compositions des XVIII° et XIX° Siècles, dont  l’anthologie de l’œuvre  de François-Georges-Auguste Dauverné (1799-1874), (premier professeur de la classe de trompette du Conservatoire de Paris), et l'oeuvre instrumentale de Louis Ganne (1862-1923), collection présentée en 2012 lors du Salon Musicora, à l'occasion du 150° anniversaire de la naissance du compositeur.

Impliqué dès son adolescence au sein de la vie associative et de la pratique musicale en milieu amateur, il suit avec intérêt la création et l'essor de la Confédération Française des Batteries-Fanfares, dont il sera élu au poste de vice-président, pour la période 1992-2000. Pendant cette période, il occupe également les fonctions de rédacteur de la revue musicale "Batteries-Fanfares Magazine" pour laquelle il s'investit pleinement pour la reconnaissance du genre, rédigeant bon nombre d'articles pédagogiques, techniques, biographiques ou a caractère historique.

On lui doit également de nombreux articles à destination de revues musicales pour lesquelles il collabore régulièrement : Journal de l’International Trumpet Guild (USA), Journal de l’Historic Brass Society (USA), Journal de la Confédération Musicale de France, Revue de Musicologie, Revue de l'Association Française pour la Percussion, « Gazette des Cuivres » , Revue historique de la Défense (SHD) etc.

Au mois de novembre 2012, Jean-Louis Couturier est invité par la Haute École des Arts de Bern afin de donner une conférence lors du Symposium internationnal "Romantic Brass", consacrée à la pratique du cor naturel en France et de son emploi dans la musique militaire.


Jean-Louis Couturier est membre de l’International Trumpet Guild  (ITG) et de l’Historic Brass Society (HBS).


Jean-Louis Couturier réside près d'Aix-en-Provence, non loin de ses deux passions, la montagne et la mer.


Blason de Jean-Louis COUTURIER :


Définition héraldique : « Orangé, à la cotice de pourpre, accostée d’une lyre de sable et d’une épée abaissée du même, garnie d’argent, posée en bande".


 

 

 


1er juin 2006 : à Moscou sur le tombeau de Sergeï Prokofiev.

 


21 juin 2006 - Avec Jean-Pierre Revoil, sur le toit de l'Europe (Mont-Blanc 4810 m).

 

 


Avec le compositeur Jacques Castérède et son épouse

- Aix-en-Provence (12/03/2010).

 

With Allen Vizzutti (London October, 17, 2013).

 


USA - Las Cruces (NM)
"The Trumpeter"
(Photo J-L Couturier - 2009)

 
Site hébergé par Websailors - Mentions légales
Créé avec Shopsailors